La gestion de stock e-commerce: les erreurs qui peuvent vous faire perdre beaucoup

La gestion des stocks e-commerce est un mécanisme consistant à faire un inventaire des nombres de produits ainsi que de leurs qualités avant de les vendre en ligne. De ce fait, ce processus est très utilisé pour faire fructifier les revenus tirés du commerce en ligne. Cependant, quelques problèmes peuvent compromettre cet objectif. À travers cet article, découvrez lesquels.

Les erreurs d’inventaire

Les erreurs d’inventaire surviennent lorsque le nombre de marchandises présenté sur la boutique en ligne est supérieur ou inférieur à celui indiqué dans les cahiers des charges du site. Cela se produit fréquemment lorsqu’il y a un retard de livraison. C’est dans ce cadre que l’on conseille aux consommateurs de soumettre leur commande au minimum un mois à l’avance. En ce qui concerne les vendeurs en ligne, ils se doivent de traiter la demande du client au moment de la commande.

Le problème de sous-stockage

Le sous-stockage est un épuisement prématuré des produits à vendre. Lorsque ce phénomène se produit, le propriétaire du site serait contraint de déclarer la rupture de stock. Dans ce cas, il ne risque pas seulement de louper des occasions de ventes, mais il aurait une mauvaise réputation auprès des internautes. Avec cet incident, le propriétaire ne respecte pas l’éthique de la gestion de stock qui est le “juste à temps”. En effet, lorsque les prospects commandent sur internet, ils espèrent que le produit est disponible à tout moment.

Le sur-stockage de produit

On parle de sur-stockage lorsque les produits connaissent un sureffectif par rapport aux besoins et à la demande des consommateurs. Ceci constitue un problème de stock qui risque de faire perdre de l’argent en plus de faire déprécier les produits stockés. Plus un produit est stocké longtemps – sans être vendu – moins il devient intéressant. Rappelons que les acheteurs sur internet ne préfèrent que ce qui est frais et nouveau. D’autant plus que le stockage de produit sur un site de vente coûte cher.

L’absence de mise à jour d’informations

Il arrive que le vendeur en ligne oublie de vérifier les informations de chaque produit auprès des fournisseurs. Ainsi, il sera difficile de déterminer le nombre exact de marchandises que les distributeurs envoient. Le vendeur ne pourra pas non plus établir une période de prévision sur la vente des produits. À titre de rappel, une période de prévision est un espace-temps dans lequel la vente d’une marchandise est propice. Dans ce cas, ce processus évite les risques de sur-stockage et sous-stockage.

En guise de solution, le vendeur en ligne doit maintenir une quantité de stock optimale. Il doit constamment surveiller les « tendances » du marché. Ainsi, il esquivera les problèmes de sur-stockage et doit également effectuer un suivi continu de la disponibilité de chaque produit en ligne, à vendre.

Laisser un commentaire