Les différentes sortes de trafics possibles à exploiter dans le numérique

Avec la concurrence qui règne sur Internet. Tous ont besoin de booster au maximum le nombre de trafics générés sur le web.

Le trafic organique

Généralement, il est à terme la source qui vous rapportera le plus de trafic. Directement lié à votre stratégie de contenu et à votre stratégie SEO, le trafic organique est un élément fondamental.  Cette source de trafic découle essentiellement des requêtes saisies dans les moteurs de recherche et qui sont à considérer sous 2 axes. Elles doivent en effet comporter les mots-clés que vous aurez utilisés dans un ou plusieurs contenus :

  • Le mot-clé générique constitue le mot-clé plus ou moins concurrentiel qui est directement saisi dans le moteur de recherche. Dans le cadre d’une recherche spécifique, les résultats ne seront pas affinés.
  • L’expression-clé s’agit une suite de mots, qui liée à un mot-clé générique va permettre d’affiner une recherche.

Pour accroitre votre trafic organique qui a un trait à la requête saisie par les internautes, il est important de bien choisir les mots-clés que vous utilisez dans vos contenus. Pour gagner un visiteur en trafic organique, il faudra l’attirer à cliquer sur le lien conduisant vers votre contenu.

Le trafic referral

Appelé également trafic référent, ce trafic direct est a trait aux liens utilisés par différents sites ou médias qui pointent vers un article de votre blog. Vous gagnerez potentiellement du trafic referral lorsqu’un site rédige un article en soulignant en source un lien provenant d’un de vos posts. Si un internaute clique sur ce lien, ce sera comptabilisé comme source de trafic referral. Mieux encore, si les sites ou les médias insérant un de vos liens sont référents dans leur domaine, cette source de trafic vous apportera un meilleur référencement.

Le trafic direct

On l’associe à tout internaute accédant à votre site. S’il met votre lien en favori et dès qu’il cliquera dessus, ce sera également considéré comme trafic direct. Il peut être très révélateur si vous gardez en tête qu’il est un facteur important pour votre notoriété. Pour aider les internautes à facilement saisir et mémoriser votre URL, il est plus intéressant de créer des URL courtes.

Le trafic social

Celui-ci n’a pas d’incidence directe sur votre SEO certes, mais il est aussi un gage de visibilité avérée sur les réseaux sociaux. Il provient en effet de l’ensemble de vos contenus partagés sur vos réseaux sociaux. Vous gagnez du trafic social à chaque fois qu’un internaute clique sur les liens pointant vers vos contenus. Attention à bien le doser, car si le trafic social est important vous risquez d’avoir un trafic organique plus faible et donc d’un SEO mal œuvré ou d’une ligne éditoriale bien trop large pour relever d’une expertise aux yeux du Géant. C’est donc un axe à mesurer et à équilibrer à moins d’avoir plusieurs centaines de milliers de visiteurs uniques et/ou d’être un média.

Une dernière source majeure de trafic provient aussi de tous vos liens placés délibérément sur un ensemble de vos documents numériques partagés au sein des e-mailings, des systèmes de notifications, des newsletters et des signatures mails.

Laisser un commentaire