Technologie, les innovations qui bousculeront notre quotidien

La technologie a déjà opéré de nombreuses transformations dans nos manières de travailler et dans nos modes de vie. Des innovations vont creuser encore plus en profondeur ces opportunités et mouvementer l’année 2020.

Le tournant majeur de la 5G

Pour rappel, l’Arcep qui est l’autorité responsable de la régulation des communications électroniques et des postes avait annoncé le 21 novembre 2019 que le mois de mai 2020 pourrait être marqué par l’apparition des premiers blocs de fréquence 5G, un déploiement qui se poursuivrait jusqu’à la fin de l’année. Si l’arrivée de la cinquième génération de réseaux mobiles est annoncée comme le grand événement numérique de 2020, c’est juste parce que la 5G sera beaucoup plus rapide et puissante que la 4G. La 5G, annoncée comme un véritable coup d’accélérateur pour internet est tant attendue avec ses plus grands avantages :

  • Envoi instantané de tout type de document, même les plus volumineux.
  • Un réseau sans aucune latence ou zone blanche.
  • Une couverture dans le moindre centimètre carré du territoire national.
  • Partage de fichiers vidéo en 4K et 8K, standardisant l’ultra haute définition des images avec des débits pouvant aller jusqu’à 20 gigabits de données par seconde en téléchargement et 10 dans l’autre sens.

Un marché inondé par les objets connectés

En 2020, le monde serait inondé par 30, 7 milliards d’objets connectés contre 26,6 milliards actuellement. 2025 compterait même 75,4 milliards selon les estimations. La 5G sera apparemment derrière cette très forte poussée, car son arrivée vise aussi à favoriser le développement de l’IoT. Offrant un débit plus stable et nettement plus rapide, elle offrira aux internautes la possibilité de gérer un plus grand nombre d’objets connectés en profitant d’une meilleure fiabilité dans la transmission des données.

Humain et machine ne feront qu’une

des innovations technologiques de 2020 laisserait aussi entrevoir une reformulation du pilotage des outils numériques.

La start-up NextMind avec son nouveau casque donnera pour la première fois l’occasion de commander en temps réel des périphériques par la pensée. C’est une sorte de disque que l’on place à l’arrière de la tête et qui est équipée d’une technologie développée par une équipe de neuro-ingénieurs. Grâce à des algorithmes de machine learning, ce casque va décoder les impulsions neuronales du cortex visuel et les traduire ainsi en commandes. Monter le son de sa télévision ou ouvrir un dossier sur son ordinateur instantanément avec son cerveau se fera très bientôt si la firme arrive à déployer ses premières applications dès 2020.

La technologie à l’assaut des banques

Entre les établissements financiers et les géants de la tech, la guerre est déclarée. Uber a annoncé en fin 2019 la création de son portefeuille numérique permettant de réaliser des transactions financières. Uber Money reste toutefois pour le moment réservé à ses chauffeurs et à son personnel. En partenariat avec Synchrony Bank, Amazon a aussi lancé une carte de crédit, qui à ce stade reste disponible uniquement sur le marché américain. Alibaba et Tencent ont aussi de leurs côtés obtenus des licences bancaires en 2019. Une opportunité qui leur permet de déployer des services financiers. Avec tous ces mouvements, pour conserver leur clientèle et maintenir le niveau de leurs bénéfices les grands groupes historiques vont devoir revoir leur copie pour faire face aux changements notables avec l’arrivée des virements instantanés, censés concurrencer les outils de paiement proposés par les géants de la technologie.

Laisser un commentaire